Vous êtes ici : > Accueil > SÉCURITÉ SOCIALE : UN DÉFICIT MOINS FORT QUE PRÉVU

SÉCURITÉ SOCIALE : UN DÉFICIT MOINS FORT QUE PRÉVU

21/03/2021 10:00 par Jean-Marie CHATENET

Le gouvernement a communiqué sur le déficit de la Sécurité sociale. Un trou moins abyssal que prévu. La branche maladie est la plus impactée.

Sécurité sociale
La Sécurité sociale a enregistré, en 2020, un 
déficit historique de 38,6 milliards d'euros, mais « nettement moindre que prévu », tempère le communiqué de presse du gouvernement le 15 mars 2021. La loi de financement de la sécurité sociale avait prévu un déficit de 49 milliards. En 2019, le déficit avait été de 1,9 milliard.

Déficit moins fort que prévu
Les Pouvoirs publics explique ce meilleur chiffre par le fait que « le niveau de recettes » a été moins dégradé qu’anticipé à la fin 2020. Pour le gouvernement, l’économie a mieux résisté, « le PIB s’est contracté de 8,2 % (…) alors que les lois financières retenaient une hypothèse de -11 % ». En somme, les recettes ont été bien meilleures qu’attendu. L’économie s’est moins effondrée que ce que l’on avait craint.

Branche maladie
En revanche , la principale victime collatérale de la pandémie, c’est bien, comme A part entière l’avait déjà souligné, la branche maladie. L’objectif national des dépenses a été dépassé de 13,9 milliards d’euros. On se souvient qu’Olivier Véran avait annoncé que cette notion d’
Ondam était désormais obsolète devant la commission des Affaires sociales du Sénat, le 7 octobre dernier. Cette branche a vu ses dépenses s’accélérer et ses recettes se contracter. Les indemnités journalières pour les travailleurs en chômage partiel, le coût des tests, celui des équipements et matériels ont pesé dans son budget. Des dépenses qui vont se poursuivre notamment avec l’achat de vaccins, avec un coût supplémentaire de 5 milliards d’euros en 2021, souligne le ministre de la Santé dans les Echos (abonnés).

 Les déficits par branche

  • Branche maladie : - 30,4 milliards
  • Branche retraite : -3,7 milliards
  • Fonds de solidarité vieillesse : - 2,5 milliards
  • Branches Accident du travail/Maladie professionnelle (AT/MP) : -0,2 milliard
  • Branche Famille : -1,8 milliard.

A noter que les branches AT/MP et Famille, plutôt habituées aux excédents, se trouvent désormais en déficit.



Partager

← RECONNAISSANCE DU COVID EN MALADIE PROFESSIONNELLE : FAIBLE DÉCONJUGALISATION DE L’AAH : LES SÉNATEURS VOTENT POUR →

Laissez un commentaire

Nom : *
Email : *(N'apparaît pas en ligne.)
Site internet :
Commentaire : *
Code de sécurité : Version audio
Recharger l'image
Vérification : *
Réalisé avec © Franceasso.org